Interprétation

Phareniente
Marco Candore

Comédien, metteur en scène de nombreux spectacles, auteur de fictions, il participe à la revue Chimères et réalise des films expérimentaux. Formé initialement au Théâtre-école de Montreuil, il a œuvré plusieurs années en tant que pédagogue (Théâtre Berthelot,Théâtre des Roches…). Sur scène, il a joué entre autres dans Ivanov (Tchékhov / m.e.s Serge Lipszyc et Alain Batis / 2004), Les Quatre morts de Marie (Carole Fréchette / m.e.s Alain Batis / 2005), Le Songe de l’oncle (Dostoïevski / m.e.s Stanilas Grassian / 2007).

De 2007 à 2010 il a dirigé La machine à conter, spectacle déambulatoire-aléatoire pour maisons, jardins, immeubles, zones urbaines ou rurales… Depuis 2012, avec Mécanoscope, il travaille la matière du cinéma. Depuis 2017, il joue dans un spectacle en appartement Fin de journée (A. Benedetto / m.e.s Laure Porta). Il est auteur et comédien au sein du collectif des Croq’mots.

En 2018, il participe à la fondation de la radio M’s, radio locale montreuilloise où il crée Cinédrome, chronique du cinéma des marges et de la déviation, des films rares, oubliés, inconnus, invisibles, ratés ou réussis, bizarres, bis, ou carrément Z…

FARRAGO
jean-marie clairambault

Après des études de Lettres Modernes, il intègre le département d’écriture dramatique de l’E.N.S.A.T.T. Depuis il travaille comme auteur de théâtre et comme dramaturge, répond à des commandes d’écriture et collabore avec plusieurs compagnies (Le Bouc sur le Toit, Les Nuages Noirs, les Grands Mâtins, etc). En tant qu’auteur et comédien/lecteur, il participe à de nombreuses formes d’écritures et de représentations poétiques et musicales collectives, notamment au sein du collectif Eskandar. Il participe également de façon régulière à des Bals Littéraires, initiés par la Coopérative d’Écriture. Comme comédien, il participe plusieurs années de suite aux « expériences » menées à la Parole Errante autour des pièces d’Armand Gatti (où il a le plaisir de faire la rencontre de Bourbaki, plus connue sous le nom d’Audrey Olivetti). Celle-ci l’associe au projet de So Phare Away pour devenir Farrago.

En 2018, il mène plusieurs travaux : Lemuel Road Trip et Sante Caserio avec la compagnie des Nuages Noirs (Corrèze) et Vies parallèles avec le collectif Eskandar.

lamproie
Arnaud Plaveret

Comédien, musicien. En 2002, il sort du « Conservatoire National d’Art Dramatique » de Paris et n’arrive pas à étancher sa soif de connaissances et d’expériences dans l’exercice de son art : « Le Théâtre ». D’abord professeur au sein du « Cour Florent », il part deux ans pour enseigner à la « Royal Academy of Dramatic Art » de Londres. Fatigué de l’enseignement et désireux de mettre à profit son talent au service de l’exercice, en 2006, il fonde la compagnie des « Harnacheurs » avec laquelle il parcourt le monde. Tantôt metteur en scène, tantôt comédien, il monte les pièces « Symphonie pour un allumeur de foin » et « Carnage à tous les étages ». Plébiscité par le public, il est primé dans les plus grands festivals et encensé par la presse « Times », « Washington Post », « La Montagne »… Trop investi dans l’interprétation de ses rôles, il fini par tomber en dépression et se drogue avec des laxatifs. En découvrant leurs effets, il comprend enfin le sens de la vie et part en Inde faire un stage de menuiserie et de massages tibétains. C’est là, qu’il y rencontre Théophane Bertuit, alors guide de haute montagne pour des touristes Kanaks. En 2018, celui-ci le ramène en France, puis en Auvergne et lui propose le projet « So Phare Away ». Arno s’y investi complètement, en étoffant les personnages de son interprétation, par sa modestie naturelle et en montrant à tous ses talents de bonimenteur, parce que…..

En fait, Arno n’est rien de tout ça !

C’est juste un « comédien/musicien/multi casquettes » ! C’est-à-dire qu’il joue, compose, enregistre, réalise, dirige, produit, construit, accompagne, soutient… dans la rue, sur scène, sous chapiteau, en studio… avec des compagnies de spectacles vivants, des sociétés de productions, des indépendants… des pros, des amateurs… en France, à l’étranger… pour tout le monde. Et qui fait grandir depuis 20 ans son expérience de toutes ces rencontres.

sofia
Laure Porta

Dramaturge, metteure en scène et comédienne, elle se forme comme actrice dans les conservatoires de région (Suresnes, Versailles, Rueil-Malmaison) et comme dramaturge avec un parcours universitaire à Paris X et l’INHA. Durant cette double formation, elle suit des stages avec David Lescot, Jean Jourdheuil… La matière du théâtre-récit s’impose dans son travail, elle jouera notamment des textes de P. Minyana ou O. Cadiot (Théâtre Ouvert). Après avoir joué dans plusieurs spectacles de rue dont Phèdre Express (m.e.s. Les Échappés / 2002), elle se plonge dans la dramaturgie et la mise en scène tout en continuant à questionner la narration et l’écriture de plateau au travers du Cabaret ATC (2007/2008), M. Ilôt (théâtre en forum, à partir de la récolte de paroles d’habitants d’un immeuble du 18e), Blanche, Aurore, Céleste de Noëlle Renaude (2013), De Haute lutte d’Aïcha Hebieb (2014), Fin de journée d’A. Benedetto (2017), Le Sauvage (2018).

En 2005, elle co-fonde Les croq’mots (collectif de lecteurs et auteurs) créant des formes comme Polars dans les bars.

En 2018, elle co-fonde radio M’s, radio locale montreuilloise, où elle participe notamment à l’Equipée Sauvage.