Réalisation sonore

Audrey Olivetti

 

Comédienne, réalisatrice sonore, animatrice d’ateliers radio, accessoiriste, artisan de films en Super 8, organisatrice d’évènements culturels, musicienne…

Après un cursus en sciences politiques, elle ancre ses créations autour de l’articulation art, société et politique. À chaque œuvre correspond une rencontre, un processus et un média. Ses premières recherches se centrent autour du Théâtre de l’Opprimé (TO). En 2011, elle co-réalise un film documentaire, Muktadhara, qui présente et interroge l’action de la compagnie indienne, le Jana Sanskriti, considérée comme l’une des troupes les plus exemplaires de TO dans le monde.

Comédienne, elle se forme au Théâtre du Mouvement (Montreuil) durant 2 ans.

À partir de 2010 et pendant 7 ans, elle accompagne Armand Gatti et la Parole Errante à Montreuil, tantôt comme comédienne et co-metteure en scène, tantôt comme organisatrice d’événements (nombreux concerts, expositions, rencontres et conférences). 

Membre du groupe de recherche Théâtres et Politiques depuis 2009, elle co-fonde en 2013 une revue numérique éponyme sur les représentations théâtrales de la Commune, dans l’objectif d’ancrer la réflexion de la revue dans une rencontre grand public. http://theatrespolitiques.fr/ 

En 2014, elle rejoint Les Scotcheuses, collectif de création de film en Super 8 qui accompagne, interroge, porte un regard sur les luttes actuelles (Sème ton western, No Ouestern).

Parallèlement, elle rencontre le média de la radio. Ainsi de 2011 à 2016, elle anime avec Stéphane Gatti des ateliers radiophoniques dans des lycées d’île de France, dans le cadre du projet Jeunes pour l’égalité. Elle co-fonde alors L’Oiseau au fond à gauche, avec d’autres créateurs sonores (Benoît Bories, Elisa Monteil, Elodie Fiat, Raphaël Mouterde, Benoit Artaud). Le collectif organise des écoutes bimensuelles thématiques dans différents lieux de Montreuil dont la Parole errante durant 2 ans, programmant un panorama des dernières fictions, documentaires, archives, cartes postales inédites et originales. http://loiseauaufondagauche.overblog.com/

En 2015, elle rencontre Alain Damasio et trouve dans la poétique de So Phare Away une articulation entre politique, son et fiction.

 

Théophane Bertuit

 

D’abord ingénieur du son, musicien et compositeur, Théophane Bertuit ouvre le champ de ses possibles à d’autres facettes artistiques et s’attache à créer des passerelles entre chacune d’elles.

Spécialiste de la gravure sur vinyle en studio et en live, il travaille également à la réalisation de pièces radiophoniques dessine en tant que cartographe, et exprime sa singularité artistique hors des sentiers battus. Il crée et fabrique lui-même les instruments de musique qu’il utilise pour ses montages et compositions. Il a toujours en vue l’exigence de la qualité et d’une recherche de personnalité sonore. 

Formé à la SAE Institute de Bruxelles en 2004, Théophane Bertuit rédige alors un mémoire sur la synthèse granulaire, une technique de création sonore qu’il continuera d’approfondir au gré de ses travaux artistiques en musique concrète.

Porté par l’envie d’accompagner des projets, il crée le studio La Nébuleuse à Lille, une structure indépendante qui s’investit dans la production sonore, de l’enregistrement musical à la post-production audiovisuelle. En parallèle, on le retrouve également comme régisseur aux Rencontres Audiovisuelles de Lille (Festival du court métrage, Fête du cinéma d’animation…), musicien pour différentes formations (L’Empreinte, C&C, Total Racoon) ou encore animateur d’ateliers de découverte des musiques électroniques.

En 2009, il se forme à la restauration de documents sonores à l’Institut National de l’Audiovisuel pour se spécialiser ensuite dans la gravure de vinyle à l’unité. Cette pratique sur support analogique ne tardera d’ailleurs pas à devenir un outil de performances live qui mêlent projections 16mm et 8mm à la gravure sur vinyles en direct.

Autodidacte de la 3D (modélisation, texture…) et du Game Audio, Théophane Bertuit est convaincu que modernité et tradition peuvent travailler de concert. Il jongle ainsi d’une technique à une autre, associant des travaux «traditionnels» à des projets numériques.

Depuis 2014, Théophane Bertuit a déplacé son studio Polyphone Records en Auvergne, où il accueille des résidences d’artistes et continue, par ce biais, de développer et soutenir la création musicale et indépendante.

Il enseigne également à l’Université d’Auvergne en Game Audio et Sound Design.

Auteur

Alain Damasio

 

Alain Damasio est écrivain de science-fiction.

L’anticipation politique reste son domaine de prédilection bien qu’il puisse marier ce genre à des éléments de fantasy. Son premier roman, La Zone du dehors, s’intéresse aux sociétés de contrôle sous le modèle démocratique (inspirées des travaux de Michel Foucault et Gilles Deleuze). Publié sous une nouvelle version en 2007 à La Volte, il est récompensé du Prix Européen Utopiales.

Son second roman, La Horde du Contrevent, (accompagné d’une «Bande Originale de Livre» composée par Arno Alyvan) est un livre-univers qui retrace l’aventure d’un groupe d’élite, formé dès l’enfance à remonter l’origine du vent. La poésie des parcours, le combat nu et la quête d’un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien sont les ingrédients qui permettront à Alain Damasio d’être récompensé par le Grand Prix de l’Imaginaire 2006.

Il est également l’auteur de nombreuses nouvelles dont certaines (So phare away en fait partie) feront l’objet d’un recueil : Aucun souvenir assez solide, publié en 2014, ainsi que d’autres écrits politiques. Par ailleurs, Alain Damasio s’intéresse particulièrement à la musicalité de l’écriture et aux potentialités du son comme langage.

Il a travaillé à plusieurs reprises sur des adaptations sonores de ses textes (Les Chrones, issu de La Horde du Contrevent, 2012) mais également des créations inédites (La Sansouïre, 2013, Fragments hackés d’un futur qui résiste, Grand prix de la fiction radiophonique de la SGDL, 2014, Mare Perchée, 2015).

Il est conseiller littéraire du projet de création et de transposition sonore de So Phare Away.